• La marionnette est avant tout une poupée

    Parce qu'elle est, à première appréhension, anthropomorphe, la marionnette est proche de plusieurs objets, dont la poupée, le mannequin, le masque. S'il est vrai qu'une marionnette endormie, hors jeu, est une poupée, il n'empêche qu'elle est, avant tout, faite pour être manipulée. Pourtant, certaines frontières sont floues entre la marionnette pour spectacle enfants et la poupée. La psychologie et l'ethnologie en témoignent. D'une part, le comportement de l'enfant qui joue montre qu'il ne fait pas de différence entre les deux objets, du moins dans le sens de poupée à marionnette : avec des poupées il fait des marionnettes. Mais il ne joue pas à la poupée avec des marionnettes. La manipulation ludique de poupées, dans certains pays, leur confère une dimension supplémentaire. Des enfants font comme des compagnies qu'ils ont vu en spectacles, ils imitent le plus souvent.

    poupée

    Il existe, en Corée, le jeu dit de la jeune épouse, pratiqué dans les campagnes. Lorsque le printemps arrive, les petites paysannes pas encore nubiles se rendent aux prés pour cueillir des herbes longues et fines, avec lesquelles elles confectionnent une tête qu'elles attachent à un bout de bois. Elles ajoutent des cheveux qu'elles coiffent en chignon, symbole de la femme mariée. Ensuite, elles habillent la poupée comme une mariée : un corsage jaune et une jupe rouge. Dans un coin de chambre, elles mettent en place des draps tout neufs, des oreillers, un paravent. La nuit tombée, elles jouent à la mariée, en représentant une cérémonie de mariage à la lumière d'une lanterne.